Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 15:47

 

martini vodkamartini vodka-copie-1

 

Hier, après avoir bronzé plusieurs heures en bikini blanc, armée de courage, je me lève et propose un rafraîchissement à Chéri Chéri.

Comme un réflexe, il ordonne sur un ton suffisant : « Vodka Martini, au shaker et pas à la cuillère ».

J’attendrai qu’il porte le smoking pour lui préparer ce genre de cocktail et lui rapporte une 1664 blanche qui selon moi, s’accorde bien mieux avec sa tenue du jour : short de bain Pacman et tongs aux couleurs de la Jamaïque.

Mais, alors que je me rallonge sur mon transat, Chéri Chéri me braque avec un Beretta semi automatique à eau :

« Quand James Bond demande une Vodka Martini, on ne lui sert pas une bière ok ? »

Sauf que, jusqu’à nouvel ordre, je ne suis pas en couple avec Bond, James Bond mais avec Chéri, Chéri Chéri, et qu’il a beau être mon amoureux, il n’a rien d’un Sean Connery ou d’un Roger Moore.

C’est alors que mon agent très spécial décide enfin de me révéler son mystérieux projet. Cette année, nous fêterons le Nouvel An au Qatar dans l’hôtel W en formule James Bond.

Pour tout de même 8000 dollars par nuit, soit 5600 euros, cet hôtel de Luxe nous propose une formule 007.

 

James_Bond.jpg


Arrivé à l’aéroport, un chauffeur vient nous récupérer en Aston Martin ou autre célèbre voiture de l’agent secret et nous embarque dans la réalité d’un roman de Ian Fleming.

Après avoir paré le poignet de Chéri Bond d’une montre Omega, celle de l’espion dans « Casino Royal », le concierge lui remet une enveloppe cachetée contenant sa mission secrète en écriture codée avant de nous installer dans la plus belle suite de l’établissement où nous attend une bouteille du meilleur Champagne de la cave de l’hôtel.

Le personnel appellera évidemment Chéri Chéri « Mr Bond » pendant tout le séjour et pour couronner le tout, il pourra profiter du restaurant du W, dirigé par un chef étoilé, avec la James Bond girl de son choix, en l’occurrence moi.

Je comprends maintenant l’utilité de la tirelire posée sur notre table de nuit depuis 2 jours.

Chéri Chéri est optimiste, je pense qu’il va falloir un peu plus que la monnaie du pain pour réveiller la Ursula Andress qui sommeille en moi !

 

Ursula-andress_1291071415.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

A moins de signer un contrat d'exclusivité avant de partir, je ne risquerai pas ma compagnie avec le choix "JBG" ! Mais je veux bien faire un tour en Ashton Martin avec James !


Répondre