Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 16:36

 

acta.gif

 

Samedi matin, alors que je dors paisiblement, sur le net, la guerre fait rage.

A 11h, je sens Chéri Chéri bouger.

A 14h, je me rends compte qu'il est levé, je m'enroule dans la couette afin de ne pas subir de changement brutal de température et je le rejoins dans le salon les cheveux hirsutes et les yeux mi-clos.

Chéri Chéri qui d'habitude est un fervent défenseur des artistes et prône l'achat de disque, DVD et autres Blu Ray se sent l'âme révolutionnaire.

Il surfe frénétiquement sur le net à la recherche de la moindre information sur l'évolution de la situation de la toile.

Je tente de le calmer en le sensibilisant à la patience et en soulignant que nous devrions profiter de la fermeture de Megaupload pour nous sevrer au lieu de chercher désespérément des liens pour assouvir notre addiction aux séries.

Cheri Cheri me répond que ce problème est déjà résolu mais qu'il y a plus grave. Dans un article publié sur le site de l'humanité, j'apprend une nouvelle dérangeante.

Sous le manteau, quelques un des pays les plus riches de la planète viennent de décider d'un nouvel accord juridique : l'ACTA, Accord Commercial Anti-Contrefaçon.

 

acta-2.png

 

Dans le titre, n'importe qui pourrait trouver l'idée juste et bonne.

Pourtant, Chéri Chéri est formel, après avoir regarder plusieurs messages des Anonymous, il m'affirme que dans la réalité, cet sorte de traité pourrait mettre un terme définitif à l'Internet que nous connaissons.

Pour essayer de faire simple, c'est tout le partage de savoir qui va être ainsi remis en question.

Du retweette d'un article à la vidéo de mauvaise qualité où vous dansez déchiré en hurlant à 4heures du matin sur un vague air des Beatles en passant par la réutilisation de quelques mots d'un article afin d'en développer l'idée, tout sera désormais considéré comme de la copie et sera alors passible de peines allant de la coupure de votre internet à la prison.

Inutile de penser pouvoir vivre cacher et vous informer en douce puisque ce seront vos fournisseurs qui directement auront le devoir de vous dénoncer.

Avant d'être définitivement adopté, l'ACTA devra passer devant 4 commissions européennes puis il faudra qu'il soit voté d'ici quelques mois au Parlement Européen.

A l'heure où tout va de plus en plus vite, tenterait-on de bloquer le savoir ?

Voudrait-on nous endormir ?

 

acta3.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires