Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 21:56

 

casino1.jpg

 

Ce week end, Chéri Chéri et moi étions invités à passé un weekend à la Baule chez un ami Versaillais qui, comme tout originaire de la citée royale qui se respecte possède sa résidence secondaire à la Baule.

Au moment de préparer nos affaires, curieusement, il met beaucoup plus de temps que moi.

Il s’agite de la chambre à la cave en passant par le dressing et le secrétaire, visiblement, il est à la recherche de quelque chose qui lui semble indispensable d’emporter avec nous.

Je tente une approche solidaire et lui demande ce qu’il cherche afin de pouvoir le seconder dans sa quête.

Il me répond que c’est pour la soirée Casino de samedi soir.

Amateur de jeu, lorsque nous avons décidé de partir ce weekend, Chéri Chéri était surtout enthousiaste à l’idée d’aller jouer au Casino Lucien Barrière de La Baule.

Cela ne répond toutefois pas à ma question et voyant l’heure tourner j’ose une proposition : 

« Tu cherches ta veste ? »

Chéri Chéri répond par la négative.

« Ton nœud pap’ ? »

Encore perdu.

 

casino2.jpg

 

Nous devrions déjà être partis et je ne comprends toujours pas ce qu’il cherche, la situation devient critique.

Sur un ton plus déterminé, je lui annonce l’heure précisant que ce n’était pas le moment de se lancer dans un jeu de piste.

Chéri Chéri s’ouvre enfin et accepte enfin de me dire que son graal tant recherché est une petite boite de métal dans lequel il a conservé une petite liasse de billets en Francs.

Il s’agit donc plus d’une chasse au trésor que d’un jeu de piste, toutefois, je n’étais donc pas loin.

Ce que je ne comprends toujours pas c’est la nécessité d’emporter cet argent périmé avec nous ce weekend.

Chéri Chéri ne tarde pas à éclairer ma lanterne et m’explique, que les 35 Casino Lucien Barrière de France, proposait jusqu’à dimanche de jouer nos anciens Francs au lieu de les échanger à la Banque de France.

Il me rappelle au passage que nous n’avons plus que jusqu’au 17 février, c'est-à-dire jusqu’à vendredi prochain pour faire cet échange, après quoi nos vieux billets n’auront définitivement plus aucune valeur, si ce n’est nostalgique.

2 heures plus tard, nous retrouverons la boîte au fond d’un placard de la cuisine.

Nous perdrons les 800 francs qu’elle contenait dans la nuit du 11 au 12 février à la boule du Casino Lucien Barrière de la Baule.

 

casino3.jpg

 

Partager cet article
Repost0

commentaires