Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 16:51

 

lucky-luke-logo    

 

Dimanche, après avoir passé 11h30 à dormir profondément, je me lève et découvre Chéri Chéri plongé dans un album de Lucky Luke tout nu sur le canapé.

Au summum de sa motivation dominicale, il a donc décidé de relire les 76 albums du cow-boy solitaire pour célébrer les 10 ans de la disparition de son créateur : Morris.

Pour ma part, je vais finir ma nuit dans un bain chaud histoire de marquer fermement mon opposition au confort rudimentaire des ranchs.

C’est alors, qu’immergée dans la mousse et l’huile parfumée, une évidence s’impose à moi : Lucky Luke est le cow-boy le moins sexy que le farwest ait connu !

Pas de regard pétillant, aucun muscle saillant, le torse imberbe d’un pré pubère et cette éternelle chemise jaune poussin qui donnerait des aigreurs à n’importe quel relookeur de M6.

Bref, on est bien loin du sex-appeal d’un John Wayne ou d’un Clint Eastwood qui eux n’auraient jamais accepté que l’on remplace leur tige par un brin d’herbe.

Côté activité, Lucky Luke passe le plus clair de sont temps à courir après les 4 Daltons, sorte de frères Bogdanov puissance 2, dont les mentons sont plus effrayants que les plans qu’ils élaborent !


daltons 


Niveau filles, en 76 albums, Lucky Luke n’a jamais réussi à ramener personne dans son lit !

Alors d’accord, Calamity Jane n’est peut être pas la femme la plus facile du farwest ! Oui, on peut comprendre que notre cow-boy à la virilité d’un rat musqué ait préféré rester solitaire que de se pacser avec elle ! Par contre, les danseuses de cancan dans les saloons, elles ont quand même l’air beaucoup moins farouche !

En même temps, il n’y a que lorsque tu t’appelles Robert Redford que tu peux considérer que parler avec ton cheval c’est une technique de drague !  

Après m’être entièrement enduite de baume pour le corps, je sors de la salle de bain et rejoins Chéri Chéri avec la ferme intention de lui faire préférer une partie de rodéo à ses lectures.

Je le retrouve en train de jouer à Red Dead Redemption et avant même que je n’ai le temps de commencer à le déconcentrer, il me lance fièrement : « Regarde ! Moi aussi je tire plus vite que mon ombre ! »

Evanouissement immédiat de ma libido : c’est décidé, demain je prends un amant !

 

adopteunmec.gif

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Sympa mais je sais pas ça manque de piquant et dommage de ne pas aller plus vers la BD et la chute de l'article est un peu convenu je trouve. mais ca se lit sans déplaisir particulier, mais avec un
martini et des cacahouetes au bord...bah nan, il pleut, donc pas de la piscine mais de la table de la salle à manger !


Répondre