Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 09:49
 
ohmygod1.png
 
Hier soir, je rentre à la maison contrariée de n'avoir pu me réapprovisionner en anti-cerne à cause d'un problème de signalisation sur la ligne 9 du métropolitain.
    
Hier soir Chéri Chéri est d'humeur joviale et taquine, un état d'esprit très peu recommandé lorsque je suis irritable.
    
Je soupire, je jure et je peste lorsqu'il me demande ce qui ne va pas.
    
Le ton suraiguë du "Rien ne va !" qui suis lui donne une idée assez précise du niveau de nervosité dans lequel je me trouve.
    
Après avoir exprimé la stupéfaction à travers une grimace étrange, sans rien dire il se dirige calmement vers notre salle de bain.
    
Il en ressort avec un canard vibrant de ma collection tout droit sorti de ma collection personnelle exposée près de la baignoire.
 

ohmygod2.jpg
Véritable révolution, il devient presque un art en 1900, où toute une collection de vibromasseurs à fil et sous secteur seront exposés à Paris lors de l'Exposition Universelle.
    
Pourtant, il faudra attendre le début du 20ème siècle et l'arrivée du film pornographique pour qu'ils sortent enfin de l'univers médical pour lui préférer celui des sex-shops et des maisons closes.
Je suis amusée de voir comment nous les femmes, nous nous sommes servi de l'ignorance masculine pour détourner cet objet médical à des fins uniquement orgasmiques et en faire depuis l'après-guerre un objet phare, symbole de l'émancipation de la sexualité féminine.
    
Constatant que je me détends incontestablement Chéri Chéri en profite pour rajouter que demain, soit aujourd'hui, les salles obscures accueillent sur leurs écrans un film sur l'histoire vraie de l'invention du vibro !
"Oh my god !"
 
ohmygod3.jpg

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires