Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 17:00

 

Arrivee-Who-s-next.jpg

 

Samedi matin, 11h30, 30°C à l’ombre prévus dans la journée. Assise au milieu du dressing, la situation est grave. Les penderies sont pleines et je n’ai rien à me mettre. Pire ! Je n’ai aucune idée de ce que je pourrais avoir envie de porter. Bref, mon détecteur de style semble complètement HS.

Ayant conscience que mon statut de blonde est en danger, il est urgent que je me ré-oxygène en nouvelles tendances auprès de mon amie styliste, émérite réalisatrice de la bannière de ce blog.

J’enfile mon pantalon bleu roi et un débardeur vert pomme, je me hisse sur mes compensées : je suis fin prête. J’embarque Chéri Chéri et nous voilà partis pour retrouver ma conseillère en style au salon du Who’s Next.

Tous les 6 mois, les professionnels du prêt-à-porter féminin du monde entier se réunissent Porte de Versailles pour présenter leurs collections de l’année suivante.  

Une fois dans le Hall 1 du Parc des Expositions, je me procure un plan pour me repérer dans ce showroom géant et, trainant tant bien que mal Chéri Chéri, j’arrive enfin sur le stand G48.

A peine m’aperçoit-elle qu’elle cerne le problème. Ma tenue en dit long : l’association de couleurs vives sera has been dans moins d’un an. Comme elle le dit si bien : 

«En 2012, le color block c’est terminé ! » 

 

Defile.jpg

 

Nous partons alors dans une grande discussion sur la mode de l’été prochain dont la tendance s’annonce en continuité avec le style prévu pour cet hiver : le rétro bourgeois.

Col Claudine et coupes trapèzes pour les tops. Slim, carottes et chino pour les pantalons. Question imprimés : Le vichy revient en force !

Côté couleurs, fini donc les tons criards : les pastels seront à l’honneur. Vert d’eau, orange clair, bleu ciel, rose pâle et violet supplanteront le bordeaux et le jaune moutarde dès le retour des beaux jours.

Pour finir, elle insiste sur l’importance d’accessoiriser avec le must have du moment. Surfant sur les styles et toujours à la pointe de la tendance : le foulard.

De nouveau vestimentairement sereine sur l’attitude à adopter pour l’année à venir, je me retourne pour adresser la parole à Chéri Chéri et je m’aperçois qu’il s’est volatilisé.

Sans hésiter, ma conseillère en style me suggère d’aller jeter un œil du côté du bar à Champagne. Décidemment elle a du flaire, il ne me faut que quelques secondes pour repérer Chéri Chéri tout sourire une bouteille à la main, en train de servir des coupes à une douzaine de mannequins agglutinées autour de lui.

J’ai oublié de demander si ce Chéri Chéri continuerait à être tendance en 2012 …

Who’s Next ?!

 

Who-s-Next.jpg

Partager cet article
Repost0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 17:59

 

cave

 

 

Ce matin, afin de profiter au maximum de nos derniers jours de vie sans nuage, Chéri Chéri et moi avons décidé d'un commun accord d'être matinaux. Nous émergeons donc à 10h, lézardons 2h30 au bord de la piscine et après un déjeuner arrosé au rosé, nous partons faire le tour des domaines viticoles de la région.

Prévoyants, nous demandons à maman d'être notre guide et pour cause : cracher le vin que l'on déguste est contraire à notre charte des bienséances.

Nous voilà donc embarqués à bord du 4X4 en quête du meilleur rosé du Var.

Premier arrêt : Château Roubine.

Après un tour rapide de la propriété qui nous permet de découvrir que ce domaine, connu depuis le début du XVème siècle, est l'un des plus anciens vignobles de France, nous passons aux choses sérieuses et goûtons la cuvée classique de ce Cru Classé depuis 1953.

Le vin est clair et fruité, typiquement provençal, exactement comme je l'aime.

Nous emportons un carton et repartons vers la suite de notre périple.

Quelques domaines plus tard, nous pointons notre nez au château Les Crostes, vignoble plus jeune puisque créé en 1986, mais dont la production n'a rien à envier à celle de ses aînés.

Là, je tombe amoureuse de la cuvée 2009 aux accents de pamplemousse et à la robe pétale de rose. J'insiste pour que Chéri Chéri n'en prenne pas qu'une seule bouteille et, carton sous le bras, nous voilà repartis.

Château L'Arnaude, Château la Martinette, Château Saint Martin … Les domaines se suivent, notre nez faiblit et le coffre se remplit.

 

tonneau.JPG

 

Conscients que nous serions incapable de rouler jusqu'au vignoble suivant sans visiter un fossé, nous remercions notre guide d'avoir fait le choix de conduire pour nous laisser celui de boire.

Nous conclurons cette ballade œnologique avec une des perles des rosés de la régions : le Château de Selles.

Demeure des Comtes de Provence au XVIIIème siècle, c'est Marcel Ott qui en fit l'acquisition en 1912 avec la volonté de créer un grand domaine viticole.

C'était le début de la grande aventure des Domaines d'Ott.

Nos sens se réveillent, nos papilles s'émerveillent, la dégustation est sans appel et je me dis que si le vin est en effet la boisson des Dieux, ils ne doivent pas boire que du rouge.

Pas de doute, cet homme avait du nez.

 

 

domaines d'ott

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 23:44

japan expo1

Samedi 2 juillet, après avoir passé 2h35 dans la salle de bain pour réussir tant bien que mal le brushing de Candy: direction Japan expo aveChéri Chéri et ses amis.                                                        

Chaque année pendant quelques jours, le parc des expositions de Villepinte se transforme en Geekland! Passionnés extrémistes, nombreux sont ceux qui déambulent habillés comme leur personnage préféré de manga ou de jeu vidéo : des Naruto à gogo, des Sonic en veux-tu en voilà et des écolières japonaises dans toutes les tailles !


photo JE bandeau

 

Et, tandis que Chéri Chéri s’essayait à toutes les attractions de l’espace jeux vidéo, j’observais passivement ce défilé un peu étrange, à des années lumières de la fashion week de New York.

Mais, au moment où Chéri Chéri tentait de battre le record de vitesse de Sonic sur une piste spécialement conçue pour l’événement, j’ai croisé la goutte … celle qui fait déborder le vase : le sosie de Valérie Damido habillé en soubrette !

C’est à ce moment précis que je me suis mise à craquer !
OK je regarde « Belle toute nue » sur M6 et oui c’est bien d’accepter son corps et de vivre sans complexe … Mais ce que William apprend aux rondes de « Belle toute nue » c’est à le mettre en valeur ce corps ! Pas à ressembler à un rôti ficelé nom d’un sushi !
Alors certes une écolière japonaise ou une soubrette ça 
peut être très mimi, sexy, « kawai », tout ce que vous voulez … mais ça peut aussi être carrément repoussant ! 

La blonde que je suis commence alors à désespérer d’être un jour une geek … au grand damne de Chéri Chéri et ses amis à tendance carrément « otaku » ! 
Devant la gravité de la situation, ils décident donc de m’emmener dans l’espace goodies et accessoires. 
Idée merveilleuse qui m’a permis de rentrer de Japan Expo avec un sac Beatles, un sweat Beatles et un débardeur Beatles trouvés par miracle sur un stand dont la seule utilité sur le salon fut d’extérioriser mon côté geek.
Car, non je ne suis pas capable de finir « Super Mario World » 3 fois de suite sans perdre une seule vie, non je n’ai pas regardé les 508 épisodes de Dragon Ball 
et non Dark Vador ne sera jamais mon père ; mais oui, moi aussi je suis geek : je suis une Beatles’ Geek !  

    

photosweat    

 

Partager cet article
Repost0