Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 19:36

 

jalousie-1-ou-photo-avec-telephone.jpg

 

 

Hier soir, je rentre à la maison en pleine conversation téléphonique avec ma meilleure amie. Voilà un moment que l’on ne s’est pas vues et nous décidons de remédier vite à cela en se fixant un dîner dès lendemain sans nos Chéris Chéris respectifs.

Une heure plus tard, suite à l’épuisement de la batterie de mon iPhone nous sommes coupées et je dis enfin bonjour à Chéri Chéri qui attendait patiemment que je raccroche en testant la version bêta de « Battle Field 3 ».

Je lui annonce en même temps que je ne serais pas là demain, soirée entre copine oblige.

A la limite de l’affolement, il lâche sa manette de Playstation, il commence à me poser tout un tas de questions et termine par :

« Mais je peux venir moi ? Pourquoi je ne pourrais pas venir d’ailleurs ? Allez laisse moi venir, tu me caches quelque chose ? »

Son insistance à se joindre à nous me surprend. Ce n’est pourtant pas la première fois que nous passons des soirées séparés et je ne l’ai jamais vu si inquiet de me laisser diner dehors sans lui.

A bout d’argument pour s’incruster, il finit même par me proposer de m’emmener au restaurant et de venir m’y récupérer 2h après, estimant que 2h pour un dîner, c’est largement suffisant.

N’étant pas habituée à ce genre de crise de jalousie de sa part, je lui rappelle que la semaine dernière, je l’ai laissé passer la soirée avec un ami d’enfance qu’il n’avait pas vu depuis des années sans faire toute une histoire pour le laisser partir.

« Oui mais c’était un mardi ! »

Cette réponse me laisse perplexe : je ne vois pas le rapport.

Il se décide alors à m’expliquer.

 

jalousie-2-bis.jpg

 

Pour bien connaître ses clients et mieux répondre à leurs demandes, le site vivre-son-infidelite.com, spécialisé comme son nom l’indique dans les rencontres extraconjugales, a organisé un sondage qui a notamment montré qu’à 16% les hommes autant que les femmes auraient une plus forte tendance à tromper leur partenaire le jeudi et le vendredi.

Le site explique cela par l’approche du weekend. L’idée de passer ce dernier avec son conjoint et sa famille pousserait certains à aller voir ailleurs.

Pourtant, lorsque je regarde les chiffres de plus près je rassure Chéri Chéri en lui montrant qu’à part le weekend qui recueille 11% des voies, la différence entre les autres jours de la semaine est assez minime dans le sens où les statistiques s’étendent entre 14,6 et 16,7%.

Il n’y a donc pas réellement de jours où l’on est plus enclin à l’infidélité que les autres et j’avais donc autant de chance d’être tromper la semaine dernière qu’il en a d’être cocu demain soir. Alors que je lui explique qu’il est important de continuer à avoir confiance en l’autre si nous ne voulons pas que notre couple parte à la dérive, je me mets à douter et ne peux m’empêcher de finir par enchainer vicieusement :

« Bon ! Je vais lancer une lessive ! Tu me donne ton jean de mardi ? »

 

 

jalousie-3.jpg

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 20:05

 

Mars-et-Venus-1-copie-1.jpg

 

Hier soir, j’ai découvert que la capacité de compréhension du fonctionnement de la gente féminine de Chéri Chéri était plus limitée que je ne l’imaginais.

Je rentre à la maison, bien plus enjouée que la veille, je l’embrasse et m’assied à ses côtés.

Son iPhone, qu’il passera toujours plus de temps à tripoter que moi, indique un nouveau SMS.

Chéri Chéri l’ouvre. Il le lit. Je le vois sourire niaisement, quand, l’air de rien, il pose nonchalamment le précieux Smartphone sur la table basse, ouvert sur le SMS, sous mes yeux et se lève pour se diriger vers les toilettes.

Fatalement mes yeux sont attirés par l’écran allumé et je découvre Sofia, ou plutôt le message enflammé qu’elle vient d’envoyer à mon Chéri Chéri !

« Coucou mon chéri ! Tu m’as surprise cet après-midi ! Je ne soupçonnais pas de tels talents chez toi ! A demain midi … Je sens que ce dej’ va être chaud ^^ Sophia »

Je commence par me dire que « mon chéri » c’est nul comme petit nom. Et puis, ma vie se met à défiler devant moi. J’envisage toutes les possibilités, je panique.

Chéri Chéri revient des toilettes, je suis très en colère.

Hors de moi, je traite Chéri Chéri de tous les noms et dans toutes les langues. Il me semble que certains mots n’appartenaient d’ailleurs à aucun dictionnaire. Bref, je me suis transformée en une case de BD, produisant des sons inspirés directement des dessins remplaçant les mots pour exprimer les injures hurlés par les personnages.

 

Mars-et-Venus-2.jpg

 

Chéri Chéri est obligé de me calmer rapidement et sa supercherie de mauvais goût ne durera finalement que quelques minutes, les plus longues de ma vie.

Il capitule et décide de me montrer un site Internet : www.fakegirlfriend.co.

Via ce site, il se fait envoyer des SMS et des messages vocaux d’une petite amie imaginaire.

L’idée part du principe que l’on veut toujours ce que l’on ne peut pas avoir et donc qu’un homme déjà en couple est plus attirant car inaccessible. Pour aider les hommes à draguer, le site propose donc ce service et en plus, c’est gratuit ! Chéri Chéri a évidemment décidé de tester cette méthode pour relancer mon amour pour lui.

Mais, le comportement de Chéri Chéri devient réellement héroïque lorsqu’il me demande de reconnaitre que quand même, l’idée avait produit son petit effet.

Là, je désespère. Décidément ce n’est qu’un homme, je ne peux que lui pardonner, il ne sait surement pas ce qu’il fait !

Il rajoute que face au succès du site, son créateur envisageait de créer une version pour femme du concept : FakeBoyfriend

Soulignant que les roses d’avant hier soir avaient été suffisantes pour raviver mon désir, je conclue :

« Si tu continues, mon boyfriend à moi  ne sera un fake ! »

 

Mars-et-Venus-3.jpg

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 20:44

 

pese.jpg

 

Il y a une semaine, après m’être pesée, je réalisais que les excès de septembre que je remettais lâchement sur le dos du stress engendré par la rentrée avaient assez duré !

3 kilos en trop depuis ma pesée du 28 Août s’en était trop : je démarrais un régime secret.

Ne supportant pas que mon entourage m’encouragent dans cette entreprise avec le célèbre et redondant « Et ton régime alors ? » j’ai pris pour habitude de me contenter de dire que je n’ai pas très faim ces temps-ci.

Cette astuce diminue en général la pression causée par les régimes car si je craque, ce n’est plus que je suis faible mais tout simplement que j’ai retrouvé l’appétit.

Psychologiquement c’est beaucoup plus facile à assumer ! D’une, sans interdit, il n’y a plus rien à transgresser et de 2, à force de s’auto persuader que l’on n’a pas faim, les écarts se font plus rare.

Hier soir, lorsque je rentre à la maison, Chéri Chéri me fait subtilement comprendre que je le délaisse en déclarant sur un ton grave : 

« Je crois qu’il faut qu’on parle. Tu me trompes c’est ça ? »

D’un air bovin censé appuyer mon étonnement je le regarde quelques seconde avant d’envoyer un :

« Pardon ? »

Dont la tonalité suraigüe du « on » ne laisse qu’un seul choix à votre interlocuteur : vous croire pour ne pas s’abimer plus les tympans.

Chéri Chéri m’observe, semble montrer des signes de réflexion et fini par tenter :

« Ou alors tu es au régime. »

Rétorquer un « Mais qu’est-ce qui te fais dire ça ? » serait pire qu’avouer. Je me contente d’acquiescer de la tête furtivement et lui demande alors ce qu’il s’est passé dans son cerveau pour passer de l’amant au régime.

 

régime 2

 

Chéri Chéri m’explique que selon une étude menée au Royaume Uni, par la société Atkins, sur 1290 femmes au régime interrogées, plus d’un tiers pensaient plus à la nourriture qu’au sexe. Et l’étude va plus loin ! 10% de ces femmes déclarent qu’elles se sentiraient plus coupable d’une entorse alimentaire que d’une infidélité conjugale !

Ainsi, Chéri Chéri s’étant aperçu que je ne l’avais pas approché intimement depuis une semaine, dans sa tête c’était clair, si je n’avais pas un amant, c’est que j’étais au régime.

En 15 secondes de réflexion masculine, Chéri Chéri vient donc d’anéantir toute possibilité de réussite de ce régime.

Enervée, je lui dis que j’arrête quand il ose me répondre qu’au contraire, je devrais persévérer, car en effet, j’ai un peu pris.

A 2 doigts de sortir de mes gongs, je me contente de répliquer :

« En fait tu as surement raison ! Je crois que j’ai un amant ! » 

 

regime-1.jpg

 


Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 17:51

 

monsieur-atchoum.jpg

 

Hier soir, je sors du travail et m’apprête à rentrer dans le métro pour rejoindre Chéri Chéri au restaurant quand je reçois le message suivant :

« Je suis au plus mal, je suis rentré, je ne sais pas si je passerais la nuit. »

Très inquiète, je m’empresse de rentrer et trouve mon partenaire du sexe fort recroquevillé sur le canapé, emmitouflé dans le plaid serrant fort contre lui la boîte de mouchoir.

Je m’approche de lui, touche son front et me rassure aussitôt : il n’a manifestement pas de fièvre.

Mais, lorsque je lui demande où est-ce qu’il a mal précisément, ce dernier me répond excédé et levant les yeux au ciel :

« Mais je ne sais pas : j’ai mal ! »

Typiquement masculin !

 

rhume.gif

 

L’avancée du diagnostic est au point mort et même si je pense que l’état de Chéri Chéri est à 30% dû à un virus et à 70% à son talent de comédien, je décide sous, son insistance, d’appeler un médecin.

Après une rapide osculation, ce dernier conclue à une rhinopharyngite.

« Ah tu vois que ce n’est pas du cinéma ! »

Je demande alors à Chéri Chéri de rester digne et tente de lui expliquer que ce n’est pas parce qu’un nom de maladie compte 15 lettres et dont un « y » et un « h » que c’est une maladie grave.

On n’est pas à l’article de la mort lorsque l’on a attrapé un gros rhume et qu’on a la gorge qui gratte.

Comprenant malgré tout sa souffrance extrême que je le traite de chochotte de manière détournée, Chéri Chéri prend la mouche et me tend son iPhone ouvert sur le site flutuat.net.

Je comprends rapidement que je dois cesser de mon grand malade. Une étude faite sur les souris et les rats vient de commencer à démontrer que le cinéma masculin face à la maladie n’est pas infondé.

En effet, le prétendu sexe fort fabrique 2 fois moins de globules blancs que le sexe faible et ce n’est pas tout ! Les globules blancs masculins sont moins efficaces ! L’homme doit donc en contrepartie fabriquer plus de défense chimique et c’est cette production qui épuise le corps et fait que l’on se sent patraque lorsque l’on combat une infection.

Prise de pitié, je m’approche de Chéri Chéri et lui fait un bisou sur le front avant de partir à la cuisine lui préparer un grog bien corsé.

Prenant son ton le plus pitoyable, je l’entends alors me demander un câlin.

« Chéri Chéri, tu es au plus mal, je ne voudrais pas t’affaiblir encore plus ! »

 

sexe-fort-copie-2.jpg

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 15:37

 

Au-bout-du-rouleau.JPG

 

Hier en fin d’après-midi, Chéri Chéri sorti tôt du travail prend l’appréciable initiative de faire un plein de course au supermarché.

Pris d’un doute sur notre quantité restante de papier toilette, il m’appelle entre le rayon conserves et le rayon friandises.

Lorsque je réponds, la voix qui me parle ressemble plus au résultat d’un croisement entre Dark Vador et Barry White qu’à celle de Chéri Chéri plus proche de la tonalité de Bart Simpson. Je mets ça sur le compte d’une mauvaise réception, lui confirme que nous sommes bientôt au bout du rouleau et raccroche après lui avoir dit que je serais rentrée d’ici 1 heure.

A mon arrivée à l’appartement, il m’accueille aussi enjoué qu’enroué. Ce n’était donc pas un problème de réseau, Chéri Chéri a la voix qui déraille.

Son rhume avait l’air de perdre du terrain sur sa santé, pourtant il semblerait que l’état de sa gorge se soit considérablement aggravé.

drill

Je lui propose une pastille Drill quand il me répond vexé :

« Je n’ai pas mal à la gorge ! J’ai décidé de travailler ma voix pour que tu ne m’oublies jamais. »

Cette réplique me laisse sans la mienne. Je ne suis pas certaine d’être pour la nouvelle mue de Chéri Chéri et sans comprendre ce qui lui est passé par la tête aujourd’hui, je lui pose la question.

Il me répond qu’il a découvert récemment que les scientifiques d’une université écossaise ont révélé que les femmes se souvenaient généralement plus longtemps des hommes à la voix grave que des autres.

Cette sensibilité féminine à la hauteur des voix, serait, selon les chercheurs, le fruit de l’évolution et elle permettrait aux femmes de se souvenir des informations associées aux hommes souhaitables.

Ainsi, grâce à une bonne mémoire, une femme peut être capable d’évaluer la qualité génétique et la manière dont les hommes pourraient se comporter avec elle dans le contexte d’une relation.

Elle peut par exemple définir si ce dernier veut construire une relation sérieuse à long terme ou alors s’il souhaite juste rajouter une conquête de plus à son tableau de chasse.

« Je ne veux pas que tu te fasses de fausses idées sur moi et comme ma voix n’est pas en accord avec notre relation, j’ai décidé de la changer. »

Trop fatiguée pour comprendre la nouvelle lubie de Chéri Chéri, je le supplie de cesser ses délires vocaux avant que je ne décide de l’y obliger par l’intermédiaire d’un coup de pied bien placé !

 

coup-de-pied.jpg

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 17:32

 

logo-Sephora-1-.jpg

 

Hier soir en sortant du travail, je fais un saut rapide mais onéreux chez Séphora pour réapprovisionner les essentiels.

Un parfum, un anticerne, un khôl noir et 4 vernis à ongles plus tard, je rentre à la maison et trouve une version sportive de mon Chéri Chéri.

En pleine série de pompes, il lève la tête, aperçoit le sac Séphora et me demande :

« Tu as racheté du crayon noir ? Le tien est bon à jeter je crois ! »

Voir Chéri Chéri faire de la musculation est déjà très inhabituel, mais l’entendre me dire que mon khôl est usé ! Depuis quand les hommes s’intéressent-ils à notre trousse de maquillage ?

Trop interloquée pour répondre quoique ce soit, je reste bouche bée, le regardant hébétée terminer sa série.

A la 50ème pompe il s’arrête, se relève, m’embrasse du bout des lèvres pour cause de sudation extrême et, stupéfaite, j’ai peur de commencer à comprendre son intérêt soudain pour mon make-up.  

Chéri Chéri a tout simplement noirci le contour de ses yeux, contour qui a allègrement bavé avec la transpiration et qui lui donne plus des allures de Robert Smith que de Johnny Depp.

J’entre dans le vif du sujet et lui demande pleine d’inquiétude ce que signifie cette mascarade.

« Je ne veux pas que tu me quittes pour un type qui aurait les biceps de Schwarzenegger et le regard de Romain Duris.»

 

schwarze-duris.jpg

 

L’image d’un croisement entre Arnold Schwarzenegger et Duris me traverse l’esprit un instant et me fait sursauter intérieurement.

 

Chéri Chéri, lui, enchaîne.

Le magazine Cosmo For Guys, disponible uniquement sur iPad, a récemment publié une vidéo montrant aux hommes ce que regardent les femmes.

Pour réaliser ce documentaire sur l’espèce féminine, un homme Anthony est sorti dans la rue équipé de 4 caméras cachées : une dans ses lunettes de soleil, une au niveau de son entre-jambes, une à son postérieur et la dernière à un de ses biceps.

Une fois sur le terrain, il s’est adressé à des femmes pour demander son chemin et là, il a pu analyser où se portait notre regard.

L’étude révèle donc que, lorsque nous discutons, nous vous regardons dans les yeux mais que dès que votre inattention le permet, nous donnons la priorité à vos biceps.

Chéri Chéri a donc décidé d’intensifier son regard et de muscler ses bras pour rester séduisant à mes yeux.

Etant donné la gravité de la situation, je lui assure je l’aime tel qu’il est.

Toutefois, je ne peux m’empêcher d’ajouter :

« Par contre vous feriez bien de prendre exemple : quand on vous parle, il serait tellement agréable que vous réussissiez enfin à géo-localiser nos yeux ! »

 

dans-les-yeux.jpg

Partager cet article
Repost0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 21:00

 

sud-radio.gif

 

Hier matin, je me lève, je sors de la chambre et que vois-je ? Chéri Chéri buvant son café à l’écoute de Bataille, lui-même à l’écoute des auditeurs de Sud Radio.

Le connaissant peu friand de libre antenne, qu’elle soit pour jeunes ou pour adultes, la scène me surprend.  

Je me sers un café, je prends place à ses côtés et lui demande de me passer le lait.

Enervé par les sons parasites émis par ma bouche, il me donne sèchement la bouteille et dit :

« Tu ferais bien de t’intéresser au sujet de l’émission. »

Je prête une oreille et qu’ouïs-je ? Un homme d’une bonne soixantaine d’années expliquant de quelles manières il ne prend absolument pas part aux tâches ménagères. Le sujet, je le comprends vite – beau geste pour une blonde : « La répartition des tâches ménagères au sein du couple ».

Chéri Chéri tenterait-il une rébellion ?

En effet, je dois l’avouer, si j’écoute la part de féminisme qui sommeille en moi, nous sommes ce que j’aime appeler un couple moderne.

Je cuisine, Chéri Chéri fait le rangement, le ménage, les lessives, la vaisselle et le repassage ! Petit bonus, il change aussi les draps.

L’homme parfait s’il en est et je remercie sa mère de l’avoir si bien élevé.

 

monsieur-propre.gif

 

Toutefois, à la vue de son attitude ce matin, nous risquons je le crains de devenir un couple rétrograde, sorte de débris de la vie à deux, tellement obsolète, tellement 2009 …

Au début de cette année là, Ipsos et Mapa-Spontex publiaient les résultats d’une étude sur ce sujet.

On y apprenait que les hommes ne faisaient preuve de bonne volonté que pour vider les poubelles et faire les courses. Que 67% d’entre eux refusaient ou rechignaient à nettoyer les sanitaires. Et la fourberie n’est pas en reste puisque 33% avouent avoir déjà avoir fait semblant d’être souffrant ou seraient capable de le faire pour éviter les tâches ménagères.

Je dois bien l’admettre, nous ne sommes qu'en 2011 et notre schéma de couple est encore en avance sur son temps. Nous avons peut-être grillé quelques étapes dans l’évolution de cette délicate répartition.

Chéri Chéri en profite pour exiger un compromis.

Du tac au tac je réplique :

« J’ai acheté un lave-vaisselle ! On peut appeler ça un compromis non ?! »

 

lave-vaisselle.JPG

Partager cet article
Repost0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 17:16

 

PickUp_Artist_Mode_d_Emploi-copie-1.jpg

 

Hier, après dîner, je décide d’abandonner Chéri Chéri devant la télévision et d’aller me délasser dans un bon bain rempli de mousse histoire d’évacuer le stress de la journée.

Après 45 minutes passées dans l’eau, je sors de la salle de bain pieds et mains fripés et découvre avec stupéfaction que Chéri Chéri a délaissé la télé au profit de la lecture. Je m’approche pour voir quel livre avait bien pu le séduire et alors que je m’attends à un roman d’Echenoz ou de Modiano, je lis : « Pick up artiste : mode d’emploi » Sasha B.

Véritable bestseller pour homme, l’ouvrage explique à la gente masculine comment mettre rapidement une fille dans son lit.

Ni une ni deux, je m’empare de ce que je considère être un torchon et le balance par la fenêtre en me retenant de ne pas faire la même chose avec Chéri Chéri qui ose répliquer :

« Et comment je vais faire moi quand on sera marié, que tu prendras du poids et que tu te laisseras aller ! »

 

madame-bidochon.jpg

 

Je n’en crois pas mes oreilles ! Malheureusement pour le goujat qui me sert de Chéri Chéri, je suis justement tombée sur une étude à propos du mariage dans Yahoo Actu aujourd’hui.

Il y est en effet démontré que les femmes ont tendance à grossir, à se négliger et à se sédentariser face aux tâches ménagères et à la responsabilité du foyer. Toutefois, les chercheurs soulignent que côté homme, c’est au moment du divorce que l’on fait connaissance avec l’embonpoint. Quant aux mâles trentenaires célibataires, ils ont 128% de chances supplémentaires de mourir que leurs homologues mariés !

Calmement mais sèchement, je lui explique les choix qui s’offrent à lui désormais. Ou je le quitte et il risque de mourir avant de fêter ses 40 ans, ou il s’excuse et je lui pardonne pour cette fois mais si je le surprends à nouveau dans ce genre de lecture, je demande le divorce et le bourrelet s’ajoutera à sa fourberie ce qui avec ou sans mode d’emploi réduira significativement son potentiel de séduction.

Chéri Chéri choisit de vivre et d’essayer de rester svelte. Par contre, soucieux de ma ligne il me demande si en contrepartie j’accepterais de recevoir un rameur en cadeau pour nos 4 ans de vie commune.

Excédée, j’ignore cette question, il est grand temps que Chéri Chéri se rende compte qu’avant d’être l’avenir de l’homme, la femme est son présent et surtout son capital santé !

 

la-femme-est-l-avenir-de-l-homme.jpg

Partager cet article
Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 15:37

 

Culture-pub.png

 

Hier soir, après une reprise bien trop brutale à mon goût, je m’offre un bain pour me relaxer.

Je me plonge donc dans une mousse dense au parfum de rose et Chéri Chéri m’apporte un verre de rosé importé de nos vacances. Là, nous échangeons nos impressions sur notre première journée de travail et j’en profite pour continuer le débat de l’open space dans ma salle de bain : la nudité est-elle trop présente dans la publicité ?

La polémique nous vient d’une publicité diffusée dans un cinéma d’Angoulême où une femme nue dont on ne voit jamais le visage prend différentes poses en cachant ses parties intimes avec des appareils électroménagers.

Immédiatement une association féministe s’est fermement opposée à la diffusion de ce genre de publicité et depuis quelques jours, les français sont sondés sur le sujet. 

Chéri Chéri ne tarde pas à m’avouer qu’il ne fait pas partie des 15% d’hommes à trouver la nudité trop présente et qu’il se placerait presque dans les 15% à la trouver  trop peu présente. Mais, comprenant rapidement qu’il commence à passer pour un pervers, il se justifie en invoquant la beauté du corps féminin digne d’une œuvre d’art.

 

diane-au-bain.jpg

 

Bien joué, mais c’est là que le bât blesse. Le vrai problème c’est encore la parité ! Si 46% des femmes trouvent la nudité trop présente dans la publicité c’est parce que la nudité est presque exclusivement féminine !

Fatiguées de voir nos consœurs exposées nues pour vendre tout et n’importe quoi, nous serions bien plus excitées, et tolérantes si les publicitaires utilisaient également le corps des hommes pour nous vendre leurs produits.

L’achat de casseroles deviendrait alors une activité  presqu’orgasmique et il y aurait surement plus que 4% des femmes à trouver la nudité dans la publicité trop peu présente.

Malheureusement pour l’instant, seul Abercrombie & Fitch  a compris que la parité était essentielle face à la nudité. Et, tandis que Chéri Chéri se refait un tour du calendrier Aubade exposé dans notre salle de bain, je rêve du jour où l'on me vendra un aspirateur en utilisant le corps d’un bel éphèbe.

Peut-être que là, j’aiderais enfin Chéri Chéri à faire le ménage !

 

aspirateur.JPG

Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 19:37

 

 

horloge-copie-1.JPG

 

Hier, après avoir dormi 10h45, je me lève aux alentours de midi et descends rejoindre Chéri Chéri au bord de la piscine pour déguster ma dose de caféine matinale.

Allongé sur son transat, Chéri Chéri boude.

12H22: Contrainte par la chaleur, je décide de piquer une tête.

Chéri Chéri s'installe en flottaison sur un matelas pneumatique et boude toujours.

13h07: Suite à un bref séchage au soleil, nous passons à table pour le déjeuner.

Irrémédiablement, il boude.

14h43: Nous débarrassons et Chéri Chéri change d'attitude. Non content de sa moue du matin, il décide d'afficher une pointe d'orgueil dans son comportement.

Dans le but d'économiser ma patience, je file chez le coiffeur pour une relaxation capillaire qui ne pourra être que bénéfique.

 

coiffeur.JPG

 

A mon retour, pas un mot sur ma nouvelle coupe, et, lorsque à bout de nerfs je lui demande ce qu'il en pense, son haussement de sourcil et l’onomatopée qui l'accompagne me fait l'effet d'un cerise confite sur un gâteau de chantilly.

Consciente de me trouver face à un abcès prêt à crever, j'engage enfin la discussion.

Quelle ne fut pas ma surprise d'entendre Chéri Chéri me déclarer :

« Je veux te reconquérir et donner un nouveau souffle à notre relation. »

Avec une bague Mauboussin et une paire d'escarpins Louboutin, j'aurais compris, mais cette réponse me laisse bouche bée.

Cependant, avant même que je ne m'exprime sur le sujet, il m'explique qu'une récente étude conseille aux hommes de faire la tête, de se montrer orgueilleux, voir dominateur afin d'être plus séduisant.

Voilà bien une étude faite pour des hommes par des hommes phallocrates et partisans du moindre effort envers la gente féminine.

Après avoir convaincu Chéri Chéri de la bêtise de ce raisonnement en lui assurant que je le préférais tendre et attentif, il me sourit, m'embrasse langoureusement et me demande si je l'aime encore.

« Mais oui Chéri Chéri, cela dit, je t'aimerais encore plus avec une bague Mauboussin ! »

 

 

mauboussin

Partager cet article
Repost0