Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 18:24

 

iDTGV partenaire

 

Hier soir, notre couple subissant encore des répliques du refus de Chéri Chéri à se rendre devant l’Elysée samedi midi, je décidais de le laisser seule à la maison pour de me rendre à l’inauguration de la boutique éphémère « AdopteUnMec.com » avec une bonne amie célibataire.

Casée depuis un certain nombre d’années déjà, je n’ai plus conscience aujourd’hui de ce que propose le marché de l’amour en 2012 et si je décide de continuer à tenir tête à Chéri Chéri il vaut mieux que je sois certaine que la vie puisse être plus belle chez le voisin.

Amusées par le concept du site qui donne délibérément les pleins pouvoirs aux femmes, cantonnant ces messieurs au rang de vulgaire produit de supermarché ou au mieux, d’animaux de compagnie, c’est dans un état d’esprit très second degré que nous nous dirigeons vers la rue des déchargeurs, près des Halles, à Paris.

Consciente qu’un tel concept au féminin serait fatalement condamnable, nous nous promettons toutefois avant d’entrer, de ne pas nous comporter comme des garces, afin de saluer l’autodérision de nos amis les hommes.   

 

images-copie-2

 

Une fois sur place, nous avons le plaisir de découvrir le principe du site en chair et en os.

De nombreux hommes plutôt gâtés par la nature sont présentés façon Ken dans de grandes boîtes à poupée. Tout comme dans les pubs télé, ils sont nommé par style, de « l’aventurier » au  « geek », en passant par le « chic » ou le « rocker », et ils attendent que l’une d’entre nous le choisissent pour boire un verre et discuter dans le salon lounge du sous-sol.

Après un tour rapide de repérage, sachant exactement ce que je recherche, je m’adresse au personnel de la boutique et demande si ils possèdent le model qui m’intéresse.

Chéri Chéri a de la chance, il n’y a pas d’autres hommes Beatles actuellement disponibles !

 

images4-20120911_184721.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 17:30

 

thumbs_virginie2012.jpg

 

En plus d'être le premier jour de l'été et celui de la Fête de la Musique, nous sommes aujourd'hui le 21 juin 2012, date de la première journée internationale de la lenteur.

Inspirée par le Canada et importée en France par La Maison du Rire et de l'Humour, l'idée est simple et plutôt saine : prendre le temps durant 24h ... Faute de pouvoir se permettre d'en jouir plus longtemps.

Fatiguée de courir, je décide de m’impliquer personnellement dans la célébration de cette journée à laquelle j’adhère totalement.

Selon Tristan Bernard, dramaturge français auteur de bon mots, « la vraie paresse c'est de se lever à 6heures du matin pour avoir plus de temps à ne rien faire ».

A travers ce trait d’esprit, je me découvre donc une très grande prédisposition à exceller dans ce domaine. Me levant tous les matins à 03h30, je termine le travail aux alentours de 14 heures, ce qui me laisse potentiellement toute l’après-midi pour ne rien faire.

 

wikimedia_Panneau-dormir.png

 

Afin d’optimiser mon temps de paresse, je décide exceptionnellement de travailler très vite ce qui me permet d’être libre en fin de matinée.

Lentement, je me dirige vers le métro qui me passe sous le nez alors que je me laisse porter par l’escalator.

Je me traine jusqu’à l’appartement et je commence par me faire couler un bain dans lequel je me prélasse une bonne heure avant de m’allonger sur le lit pour une sieste de 2 heures.

Après cela, j’attendrais Chéri Chéri sur le balcon en méditant sur le plaisir de ne rien faire avec les Beatles en fond sonore.

Lorsqu’il rentre enfin, son stress envahit l’appartement jusqu’à ce qu’il se heurte violemment au bouclier de ma léthargie matérialisée en porte fenêtre, particulièrement propre j’en conviens.

Il tombe assomé.

Une chose est sure : Chéri Chéri ne fera rien ce soir !

 

GrifilEvanoui.gif

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 17:50

tumblr_m4wqpvnbOs1qb13g8o1_1280.jpg

 

 

Hier, alors que le Figaro nous insinuait de prendre exemple sur le peuple anglais en titrant : « La leçon des anglais unis autour de leur Reine », je souhaitais que notre Président prenne exemple sur Elisabeth II pour nous encourager à nous rassembler.

Coincée à Paris, je ne peux pas faire plus que de peindre mes ongles à l’effigie de l’Union Jack et lorsque Chéri Chéri rentre, je lance un :

« Hey Honey ! How was your day ? » presque naturel qui l’oblige à me rappeler que non, nous ne partons pas à Londres ce soir et nous n’assisterons pas au concert de clôture du Jubilée de diamants célébrant les 60 ans du règne de la Reine Elisabeth.

1 millions d’Anglais ont fait le déplacement pour l’événement, les hôtels de la ville sont complets depuis plusieurs mois.

Même moi, je me suis laissée surprendre par tant de patriotisme.

Pourtant, quand on regarde ce que la Reine a mis en place pour permettre à son peuple de l’honorer, on peut difficilement s’attendre à moins de ferveur.

Tout d’abord, les 4 et 5 juin ont été déclarés chômés !

 

jubile_691252.jpeg

 

Pour permettre au peuple de faire la fête, c’est plus pratique !

Puis, depuis samedi, pique-niques géants dans les rues, concerts sauvages et défilé navale sur la Tamise s’enchaînent avec comme seuls mots d’ordre : faire du bruit et s’amuser !

Enfin, pour clôturer le jubilé, la BBC a organisé un énorme show de 3h à Buckingham Palace et, alors que nous, pauvre français qui avons le choix, selon nos camp entre Mireille Mathieu et Yannick Noah, la famille Royale montre qu’elle a du goût et réunit pas moins de 21 artistes dont entre autre, Elton John, Stevie Wonder, Robbie Williams, Will Iam, Kylie Minogue et j’en passe, mais surtout, la cerise sur le gâteau, certainement une des plus grande fierté nationale vivante : l’ex-Beatles Paul McCartney.

Alors que je zappe frénétiquement de chaîne en chaîne afin de tomber sur la retransmission du show, Chéri Chéri s’approche de moi l’air grave et m’annonce solennellement que le concert a beau être retransmis dans les 4 coins du monde, il ne sera diffusé sur aucune chaîne française.

C’est décidé, dès demain je roule à gauche !

 

44588_460350929438_8175404_n.jpg

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 17:30

 

Copie de journee-sans-tabac2

 

Ce matin en me levant, je découvre une petite carte posée par Cheri Cheri devant la machine à café et contenant le message suivant :

"Aujourd'hui, c'est la journée mondiale sans tabac, mais c'est aussi l'occasion de fêter des 5 mois de ta vie de non-fumeuse ! Joyeux Anniversaire ! A ce soir, Cheri Cheri"

Je réalise alors qu'en effet, j'entre dans mon 6eme mois sans cigarette et que, sauf quelques rares exceptions ces dernières semaines, je ne ressens généralement plus l'envie de fumer. 

Certes, j'accuse une très légère prise de poids mais, je serais injuste de l'imputer à l'arrêt du tabac dans le sens où la très nette détérioration de mes habitudes alimentaires qui a suivit le changement de mes horaires de travail est une raison plus réaliste de la prise de ces récents kilos en trop.

Si aujourd'hui la Blonde que je suis est une non fumeuse heureuse, c'est grâce à Allen Carr et sa méthode simple pour arrêter de fumer.

 

41RQXrG1VaL._SL500_AA300_.jpg

 

Pour 2 raisons,le plus dur fut finalement de lire le livre jusqu'au bout.

Premièrement, il a beau être court, littérairement parlant, on est loin d'Echenoz ou de Modiano.

Le plus simple pour définir le style de l'écriture, c'est peut-être de dire qu'il n'y en a pas.

Les phrases sont lourdes et les paragraphes se répètent, bref, ce n'est ni écrit ni à écrire !

La deuxième raison est quant à elle affective.

C'est ce lien si fort qui nous lie à la cigarette, ce sentiment qu'elle fait partie de nous tel un prolongement artistique de notre main qui nous rend l'aboutissement de la lecture si difficile.

Plus on tourne les pages, plus on avance vers la fin, plus on comprend que l'issue du livre est fatale à notre amour de la cigarette, plus on sent que malgré nous, on va bientôt ne plus vouloir de fumer ...

Encore faut-il en avoir envie !

 

Journee-mondiale-sans-tabac-2012-les-pharmaciens-mobilises_.jpg

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 17:29

 

2012-05-11_153530.jpg

 

Hier, en fin d’après-midi, je profite du balcon pour m’imprégner des rayons dont le soleil nous gratifie enfin quand Chéri Chéri rentre à la maison vêtu, du chèche aux bratiman, comme un touareg parti à la recherche d’une Oasis au beau milieu du désert.

Je ne peux m’empêcher de rire en lui demandant si un bal costumé avait été organisé cet après-midi à son travail.

Levant les yeux au ciel, il me traite d’irresponsable et me conseille fermement de rentrer ou de me couvrir.

Ne trouvant rien d’indécent ni dans le débardeur, ni dans les jeans ¾ que je porte, je lui demande poliment de m’épargner le numéro du mari opprimant.

Je ne suis de toute façon pas disposé à jouer les femmes oppressées et je décide de rester en encore un peu sur le bacon afin de produire suffisamment de sérotonine pour avoir la pêche et le moral jusqu’à la fin de la semaine.   

Chéri Chéri n’en a pas décider ainsi et il se poste devant moi faisant ainsi barrière à l’astre du jour.

Je lui demande donc de se pousser afin de me laisser me ressourcer en paix quand il me répond qu’au contraire je m’use.

 

le-soleil-ami-ou-ennemi-sylvia-vaisman-rica-etienne-9782203.gif

 

Chéri Chéri décide alors d’être clair.

Selon lui, en cette 14ème journée nationale de prévention et de dépistage du cancer de la peau, je ferais mieux de me rendre fissa dans un des 300 centres répertoriés sur le site dermatos.fr et qui proposent aujourd’hui, des dépistages exceptionnellement gratuits au lieu de risquer ma peau au soleil.

Sur le fond il n’a pas tout à fait tord.

Mais quand il commence à m’énumérer toute une liste de chiffres allant de 1620, nombre de patients qui décèdent d’un mélanome chaque année à 10 000, nombre de mélanomes nouveaux détectés chaque année, je l’arrête arguant que moi aussi je sais que les cancers de la peau ont triplé en 20 ans, bref, les chiffres je les connais.

Il ouvre alors de grands yeux ronds et conclue atterré :

« Face au soleil, tu es donc comme une majeur partie de français : consciemment irresponsable ! »

 

images-copie-8.jpeg

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 17:30

 

Fashion-against-aids.jpg

 

Hier après-midi, n'ayant pas la force de me trainer dans les boutiques mais prise d'une forte envie de shopping, je choisis l'alternative internet pour un e-léchage de vitrine.

Après avoir inspecté les collections de chez Zara, Promod, Mango et Kookai, je m'autorise une dernière visite : le site d'H&M.

Mais, avant de passer en revue, tops, shorts et autres robes d'été, un encart de la page d'accueil m'interpelle.

En haut à droite du site je lis :

« La mode contre le Sida »

Intriguée je clique et je découvre une initiative qui ne manque pas de me séduire.

A l'occasion du lancement de sa 5ème collection « Fashion against Aids » dont 25% des bénéfices sont chaque année reversés à la lutte contre le Sida, H&M nous propose nous aussi de nous mobiliser.

Le concept est simple, il faut s'embrasser !

L'idée est d'immortaliser nos baisers en photo, de les poster sur le site ww.hm.com et de son côté, pour chaque photo publiée, H&M s'engage à reverser 1 dollar aux associations de prévention de la maladie.

 

730px-HM-Logo-big-HM-Hennes-Mauritz.png

 

S'embrasser pour la bonne cause : le concept me séduit et je décide de regarder les photos déjà en ligne en attendant le retour de Chéri Chéri pour participer à notre tour à cette campagne.

Pourtant, cette envie ne sera que de courte durée car je découvre rapidement plusieurs clichés de Chéri Chéri en compagnie de ses différentes collègues de travail, dont son assistante, une garce avec qui je n'ai étrangement aucune affinité.

Certes ses lèvres n'effleure que les joues ou le front de cette gente féminine qui gravite autour de lui toute la journée mais peu importe, je trouve son initiative déplacée et sans cacher mon irritation, je décide de l'appeler.

Il répond calme et détendu et, face à mes reproches, son argument est cruellement infaillible :

« Oui enfin, j'ai surtout rapporté 17 dollars à lutte contre le HIV. »

Il y a donc 17 photos disponible sur Internet montrant mon Chéri Chéri embrassant des filles toutes différentes et je ne peux rien dire car les baisers ne sont pas sur la bouche et qu'ils sont donnés par pure solidarité !

Soit.

Avant de raccrocher j'explique à Chéri Chéri que je ne peux pas être égoïste et que je me dois également de participer à cette campagne.

Ainsi, je le préviens qu'à son retour, il n'aura qu'à me retrouver chez le voisin.

En attendant son retour, j'ai des baisers à distribuer et c'est pour la bonne cause !

 

 images-copie-1.jpeg

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 17:30

 

2968583469_1_3_SWcJAikK.jpg

 

Hier soir,  je suis en pleine écoute léthargique du dernier Paul McCartney lorsque Chéri Chéri rentre à la maison et m'annonce que nous partons bientôt en week-end en Angleterre !

Persuadée qu'il nous emmène à Liverpool, je  sors immédiatement de mon état de légume et lui avoue qu'il me ferait en effet le plus grand bien d'aller me ressourcer en buvant une pinte de bière au Cavern Club.

C'est alors que Chéri Chéri me précise que notre destination n'est pas Beatles Land mais Reading.

Mais, alors que je lui rappelle que le légendaire festival rock n'a lieu que fin août il m'annonce que la musique n'est pas le but de votre expédition.

Interloquée, je lui demande de développer.

 

tn.jpeg

 

Il se trouve que face au succès de la déferlante zombie, la société d'événementielle Zed Event a décidé d'organiser des entraînements de lutte contre les morts-vivants.

L'idée est donc de passer 4 heures dans un centre commercial infesté de faux zombies plus vrai que nature que vous devrez combattre pour vous en sortir.

Heureusement, on ne vous jette pas seul dans la gueule du loup mais par groupe de 15 personnes !

Mais alors que je lève les yeux au ciel en pensant à un nouveau délire sorti tout droit de l'imagination de Chéri Chéri, il s'offusque en m'annonçant qu'il a payé près de 200 euros chacun nos billets d'entraînement !

Une chose est sûre ... it's gonna be a hard days night ! 

 

AHardDaysNightUSalbumcover.jpg

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 17:30
recherche-appartement-ou-maison.jpg
Hier soir, lorsque Chéri Chéri rentre à la maison, je suis prise en flagrant délit de recherche d'appartement. 
Il pense d'abord que je suis lassée de nos murs et il me conseille plutôt de refaire la déco. 
Mais en s'approchant de l'écran, il remarque que la situation géographique de ma recherche de logement n'est pas à moins de 10 000 km. 
Il me demande si je compte l'emmener en vacances en Asie. Je lui affirme que je pense sérieusement à ce que nous nous installions là-bas. 
Surpris par ma proposition qui semble arrêtée, il me demande ce que je compte faire une fois là-bas. 
Je lui dévoile alors mon projet : continuer à remplir mon placard à chaussures, mais à moindre coût. 
images.jpeg
Tandis que Chéri Chéri commence à essayer de me prouver que, même si les prix des chaussures sont moins élevés qu'en France, les salaires sont proportionnels et que je ne ferais donc aucune économie, je l'arrête et lui dévoile mon projet. 
Je lui explique alors comment un site de rencontre s'est associé à une marque de chaussure malaisienne pour créer un concept révolutionnaire : choisir un homme par rapport aux chaussures qu'il nous offre. 
Chacun des messieurs s'inscrit  en précisant le type de chaussures qu'il aimerait voir porté par sa compagne. Ils sont alors mis en relation avec des femmes partageant les mêmes goûts qu'eux et s'engage à payer une partie de la paire en question en échange d'un rendez-vous ! 
A l'avenir, le nombre de paires de chaussures que nous possédons pourrait bien correspondre au nombre de nos amants ! 
 
Un concept révolutionnaire qui pousse incontestablement à l'infidélité !
 
Reste à voir ce que l'on gagne si on laisse monsieur conclure ! 
welcome-img.jpg


Partager cet article
Repost0
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 17:30

 

sport.jpg

 

Hier soir, lorsque Chéri Chéri rentre, il a à peine le temps de me croiser que je file tout de lycra vêtue à la salle de sport.  

 Dès mon arrivée, je m'installe sur le captain's chair que je ne le lâche pas de ma séance. 

Motivée, je lève mes jambes à 90° avec la régularité d'un métronome. Mes muscles chauffent, je sens que mes abdominaux travaillent dur, je me concentre sur l'effort avec une seule idée en tête : tenir. 

L'excitation retombée, c'est un peu honteuse que je décide de quitter discrètement la salle. 

 Je commence à grimacer, quand, tout à coup, une vague de chaleur intense traverse mon corps, de petits cris de plaisirs m'échappent, me voilà en plein orgasme sportif au sens littéral du terme. 

Sur le chemin du retour, je cherche à comprendre ce qui vient de m'arriver. 

 

sport2-copie-1.jpg

 

Je découvre rapidement dans un article du Point que mon cas n'est pas si anodin qu'on pourrait le croire puisqu'une étude récente s'est justement intéressée aux femmes ayant avoué avoir connu des orgasmes provoqués par un exercice physique.

 Sans aucune stimulation, qu'elle soit mentale, manuelle ou mécanique, j'ai eu un orgasme en pleine séance de musculation.  

 Lorsque je rentre, je prends une douche rapide et je rejoins éreintée Chéri Chéri sur le canapé. 

 40% de ses femmes se sont même déclarée adeptes de ce type de plaisir solitaire sans les doigts. 

Attirée par le parfum de ma peau propre, il ne met pas 2 minutes à tenter des avances auxquelles je n'ai pas du tout envie de répondre. 

Il bondit et me demande si je le trompe !

 En me levant, je lui dis simplement que pour l'heure, je suis entièrement satisfaite.

Avec un clin d'oeil je lui réponds : 

"Pas besoin, je fais des abdos !"

 

sport3-copie-1.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 17:30

 

patrick1.jpg

 

Samedi dernier, pour la première fois depuis mes 16 ans, je m’apprêtais à ne pas célébrer la St Patrick.

Le 17 mars est en effet un des rares soirs de l’année où je m’imbibe de bière sans modération en hommage à mes aïeux : les irlandais.

Mais cette année, après un mois de février mentalement difficile et au court duquel je me suis réfugiée sans réfléchir dans le grignotage, j’ai décidé qu’il était tems de réguler mes apports caloriques afin de retrouver la ligne avant l’arrivée des beaux-jours.

Sérieuse dans chacune de mes entreprises de régime, la St Patrick ne me fera pas déroger à ma ligne de conduite alimentaire.

Mais c’était sans compter sur Chéri Chéri qui a tout simplement transformé notre intérieur en pub irlandais dans lequel il a convié nos amis sans me prévenir.

Fière de lui, il m’explique qu’il a ainsi gagné plusieurs heures de négociation où il aurait dû argumenter pour me convaincre de sortir.

J’étais suffisamment forte pour résister à l’envie de sortir et ainsi rester loin toute tentation à base de houblon, voilà que Chéri Chéri n’a rien trouvé de mieux que de ramener la tentation à la maison !

Je lui en veux cruellement et alors qu’il se tire une pinte de Guinness, il me propose la même chose en Kilkenny.

 

patrick2.jpg

 

J’attrape ma bouteille de Contrex dans le coin du bar et je m’éloigne de lui.

Tandis que je tente de me remémorer le nombre de point Weight Watchers que contient le fish&chips que je m’apprête à manger avec plus de remords que de plaisir, il revient vers moi avec à la main un breuvage qui m’est visiblement destiné.

Je le repousse lui rappelant que je suis en quête d’une taille plus svelte lorsqu’il m’encourage justement à boire, soutenant que la bière pourrait aider à perdre du poids !

Je découvre qu’en effet, il y a quelques années, des chercheurs espagnols se sont penchés sur le cas de la bière et se sont aperçus qu’en plus d’avoir les mêmes effets positifs sur la santé que le vin comme la réduction des risques d’hypertension et de diabètes, elle aiderait réduire les graisses corporelles.

Une fois l’étude décortiquée, je fais remarquer à Chéri Chéri que si la bière aide à éliminer, c’est lorsqu’elle est accompagnée d’exercice physique et d’un régime méditerranéen … pas de poisson frit et de patates imbibées d’huile.

Toutefois, incapable de renier plus longtemps mes origines, je pris le parti de me nourrir de salade verte à l’huile d’olive … et de Kilkenny !

Cheers !

 

patrick3.gif

 

Partager cet article
Repost0