Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 17:23

 

b5706d03.jpg

 

Hier, alors que Chéri Chéri s’harassait à gagner de quoi faire subsister notre foyer, je remarquais que ces derniers temps, il s’était quelque peu relâché sur les tâches ménagères qu’il exécute en temps normal avec une passion certaine.

Aussi étrange que cela puisse paraître, chez nous, c’est Chéri Chéri qui fait office de fée du logis.

N’ayant pas de travail actuellement, je décidai donc de consacrer mon après-midi à la propreté de notre intérieur afin de soulager mon Monsieur Propre à moi, déjà bien fatigué par sa rentrée.

 

images-copie-1

 

A son retour, il inspire à pleins poumons toutes les bonnes odeurs de Cif, de Javel ou autre St Marc fraîcheur des pins et il me lance sans cacher une certaine satisfaction : 

« C’est bien que tu t’y sois mise, c’est bon pour ta santé. Je voulais que tu t’en rendes compte par toi même. »

J’hurle au machisme démodé de sa déclaration et tandis que je m’apprête à le traiter de conservateur moyenâgeux, il me met sous le nez l’étude misogyne de la rentrée tout juste publiée sur le site top santé.com.

Il paraîtrait donc que 2h30 de ménage, de jardinage ou de marche à pieds, réduirait de 6% les risques de cancer du sein !

Hors de moi face au sexisme de l’angle de présentation de cette enquête, je décide de m’engager pour la parité dans les centres de recherche et j’annonce à Chéri Chéri que je n’aurais plus besoin de faire le ménage pour préserver mes seins : pour militer, j’irais marcher !

 

1762798124_small.jpg

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 17:45

 

thermometre-medical-electronique-thermobaby-TH1162.jpg

 

Hier soir, Chéri Chéri rentre du bureau blême.

Le croyant malade, je sors le thermomètre de la pharmacie. Comme d’habitude, à sa vue, il sursaute, réflexe qui me rassure sur son état de santé.

Et pour cause ! Le mal n’est pas viral.

Penaud, Chéri Chéri se lance alors dans une confession, difficilement avouable.

Depuis quelques temps, une de ses collègues porte des lunettes. Comme chaque fois qu’il passe près d’elle depuis ce changement, il ne peut s’empêcher de lancer un très lourd « Femme à lunette … ? » qui le fait rire à gorge déployée.

Chéri Chéri a beau être un gentil garçon, personne n’est parfait et, sans pour autant être misogyne, il accuse une certaine lourdeur dans l’humour que l’on ne peut plus se permettre passé 14 ans.

Même si sa collègue en question est d’un naturel réservé, voire un peu coincé, il m’assure pourtant que d’ordinaire, cette blague la fait rire, ce qui n’est visiblement plus le cas.

A 17 heures, au 7ème « Femme à lunette de la journée, sa collègue s’est énervée.

Pire, elle l’a menacé de le faire tomber pour harcèlement sexuel dès que le nouveau projet de loi serait adopté.

 

harcèlement-sexuel

 

Avant de me demander si j’en sais plus sur ce texte, il me demande tout de même de reconnaître que ce n’est pas bien méchant.

Après lui avoir répondu que c’était en tout cas pesant, j’adopte un ton plus maternel pour lui expliquer les 2 types de harcèlements sexuel prévus par le projet de loi présenter ce matin même au Conseil des Ministres.

Premièrement le harcèlement franc que j’appellerai le harcèlement de type DSK, où le harceleur veut clairement obtenir une relation sexuelle et risque 2 ans de prison.

Deuxièmement, le harcèlement de répétition, qui concerne plus Chéri Chéri et où le harceleur multiplie les blagues salaces à propos d’une de ses collègue sans pour autant vouloir coucher avec. Dans ce cas précis, la peine encourue est tout de même d’un an de prison.

Tandis que je conseille à Chéri Chéri de changer de registre au niveau de l’humour, il lâche dépité :

« Moi qui pensait que l’abrogation de la loi contre le harcèlement sexuel était un premier pas vers la réhabilitation du droit de cuissage … En fait, c’est tout le contraire ! » 

 

droit_cuissage-1e4ff.jpg

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 17:30

 

Cours-de-rattrapage-copie-1.jpg

 

Depuis mercredi soir dernier, Chéri Chéri et moi-même étions en weekend.

Malgré une actualité qui s’annonçait dense du Nord au Sud de la France, nous avons fait le pont, loin de toutes sources d’information.

Résultat, en rentrant dimanche soir, il nous a fallu rattraper 4 jours de news.

Très sérieux, Chéri Chéri met de côté le Festival de Cannes pour s’intéresser aux débuts de la Gauche au pouvoir, Gauche qui, contrairement à nous, ne chôme pas.

Suite à la nomination mercredi de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier Ministre, la brochette d’anonymes désignée pour former le nouveau gouvernement s’est réunie dès le lendemain, avant dernier jour férié de mai, au grand damne de la foi chrétienne de Christine Boutin pour qui, l’organisation de ce premier Conseil des Ministres le jour de l’Ascension n’est rien d’autre qu’une provocation.

Pour ma part, je vois là une démonstration de motivation qui me donne l’impression rassurante que la Gauche a compris qu’elle ne doit pas se reposer sur ses lauriers présidentiels.

Etant donné l’état de la France, il y a du pain sur la planche, c’est en fait maintenant que tout commence.

Cette réunion de rentrée a surtout été l’occasion de mettre les points sur les « i » des règles de déontologie auquel devront se tenir les membres de ce nouveau gouvernement, à savoir, respecter le code de la route, privilégier les déplacements en train, remettre tout cadeau supérieur à 150 euros, s'abstenir de passer des séjours à l'étranger sur invitation de gouvernements, etc…

La sobriété semble donc être de mise autant que la parité pour les 5 années à venir et aux vues de la photo de groupe réalisé à la sortie du Conseil des Ministres par le seul et unique photographe encore présent à Paris, on n’a pu remarquer que les stylistes avaient également tous désertés la Capitale.

 

1703343 7 7c90 jean-marc-ayrault-et-francois-hollande-entou

 

Cécile Duflot, nommée Ministre de l'Égalité des Territoires et du Logement a fait scandale en se présentant en jeans à l’Elysée !

Pour ma part, le look de notre gouvernement m’importe moins que son efficacité et je ne pense pas que les 2 soient liés.

Avec des salaires diminués de 30%, on ne pouvait pas non plus s’attendre à un défilé de Rolex et de robes Dior, pour les stars les strass et les paillettes, c’est de toutes façons à Cannes que ça se passe !

Pourtant, la semaine dernière c’est de Paris qu’est venu le scandale puisque, loin des excès du Festivals, notre désormais Premier Ministre a malgré lui créé la polémique.

En effet, les pays arabophone ont été gêné de découvrir son nom qui, phonétiquement parlant n’est autre qu’un synonyme familier de pénis !

Le quai d’Orsay a donc du s’en mêler et décider d’une prononciation officielle de « Ayrault » en langue arabe.

Finalement, la boucle est bouclée, après une campagne présidentielle dont les prémisses avaient commencé pour la Gauche par le scandale d’un zizi incontrôlable dans un hôtel New-Yorkais, François Hollande fraîchement élu se fait remarquer en nommant à la tête du gouvernement un homme dont le nom signifie tout simplement, et vulgairement « bite » en arabe.

Malgré la parité respectée, on va vraiment finir par croire que les socialistes ont un problème avec leur pénis !

 

2989444622.jpg

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 14:00

 

securedownload-copie-3.jpeg

 

Comme il y a 15 jours, ce Dimanche fut autant versaillais que citoyen et c'est donc dans l'atmosphère de cette amusante contradiction que j'ai exprimé ma position lors de ce deuxième tour de l'élection présidentielle 2012.

Retour au Carré à la farine de la place du marché, salutations amusées au personnel du bureau de vote n°17 déjà présent au premier tour et qui ne manquât pas de reconnaitre la Blonde à l'enthousiasme peu discret que je suis.

Puis, après avoir solennellement voté, nous déjeunons en terrasse avant de rentrer suivre les résultats à la maison.

L'attente ne fut pas bien longue .

Dès 17heures, Cheri Cheri branché sur l'onde #radiolondres du réseau twitter m'affirmait que la France passait côté cœur.

Du tweet alimentaire « On s'apprête à tirer la petite languette pour démouler un Flanby à 20h  », au tweet musical « c'est quelqu'un qui m'a dit que tu avais perdu », en passant par le tweet historique « Napoléon s'exile à Saint Barth… Je répète… Napoléon s'exile à Saint Barth… », ou le tweet nostalgique « Tous ensemble, souhaitons un agréable vol pour Los Angeles à Mickaël Vendetta. », le message semble clair : la Gauche est sur le point de passer au pouvoir.

Aucun journaliste ne démentira cette information à 20 heures et l'annonce officielle de l'élection de François Hollande à la tête de la France ne sera finalement une surprise pour aucun internaute.

 

640x478_13536_vignette_md0.libe.com.jpg

 

Au soir du 6 mai, mon Etat d'esprit est en tout point différent d'il y a 5 ans.

Je ne peux me prétendre sereine, mais je suis émue par le sentiment d'espoir qui semble renaître dans les yeux de la foule rassemblée place de la Bastille.

J'ai participé à donner une chance à cette Gauche que nous connaissons finalement peu en France et moi aussi j'ai envie de croire qu'un changement est possible.

J'ai beau être née d'une couleur de cheveux sexy mais peu sérieuse, je le suis suffisamment pour ne pas m'imaginer que dans 6 mois, tous nos problèmes seront résolus et que notre pays se sera transformé en véritable paradis sur Terre.

Je ne suis pas non plus certaine que la gauche fera mieux que la droite car nous dépendons bien plus du monde qui nous entoure que de nous même.

Pourtant, ce en crois je crois, c'est en notre devise : "Liberté, Egalité, Fraternité", trop souvent bafouée à mon goût ces dernières années.

Face à la montée de la haine ambiante et dans cette France en proie à la division qui m'effraie de plus en plus, ce que j'attends, c'est que ce mandat que nous avons offert à la Gauche insuffle enfin un brin d'humanité dans nos vies et tout ce que je demanderai, c'est qu'on me laisse y croire un peu ... 

 

photo 1336327857707-1-0


Partager cet article
Repost0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 17:00

 

ce-soir-francois-hollande-et-nicolas-sarkozy.jpg

 

Hier soir, comme nombre de Français, nous avons passé notre soirée devant la télévision pour suivre le débat de l'entre 2 tours entre François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Lorsque nous découvrons le plateau dont on nous a tant parlé depuis que la date du 2 mai a été fixée, nous n'éprouvons évidemment aucune surprise.

Nous le connaissons presque comme si nous l'avions construit !

Une table large de 2 mètre 50, des sièges sans roulette, sans accoudoir, qui ne pivotent pas, qui ne soient pas trop mous et surtout réglables afin que les 2 candidats, qui ont décidé de toute l'organisation, soient dans les meilleures conditions physiques et mentales pour la seule et unique confrontation de leurs idées, et un peu de leurs égaux, face au peuple qui devra faire son choix dimanche.

 

1694433 3 e706 sur-le-plateau-du-debat-d-entre-deux-tours 5

 

Pour éviter un différent récurant, la température a été fixée à 19°C et ils auront chacun à leurs pieds un climatiseur personnel pour leur éviter des gouttes de sueur disgracieuses ou une perte de voix malvenue.

Comme si l'avenir de notre pays, qui a déjà été bien secoué par une sombre affaire de fesses, ne tenait plus aujourd'hui qu'à une question de température sur un plateau télé. 

Pourtant, toutes ces précautions semblent porter leurs fruits à gauche puisque François Hollande ne ressemble pas du tout au "flamby" auquel le compare ses détracteurs. Non, là il fait plus muffin gonflé à bloc qui n'a pas l'intention de se laisser manger par Nicolas Sarkozy, dit "le roquet".

Attentive et concernée, je suis jusqu'à la fin la battle politique que se livrent les 2 challengers à la place de Président de la République de notre pays.

C'est alors que Chéri Chéri me fait remarquer que l'événement se déroule en direct du plateau 107 de la Plaine St. Denis.

Ce que retiendra la Blonde de cette soirée ?

Le champ lexical du mensonge était quand même très récurant pour un débat se déroulant sur le plateau de feu "Y'a que la vérité qui compte" !

Une chose est sure : cette histoire se réglera derrière un rideau !

 

securedownload-copie-2.jpeg

Partager cet article
Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 17:30

 

00-affiches-hollande-sarkozy.jpg

 

Hier lorsque mon réveil sonne à 3h30 du matin, ma première pensée va à mes futures retrouvailles avec ce lit, retrouvailles qui auront lieu dans un bonheur serein d'ici un peu plus de 18 heures. Ma deuxième pensée, celle qui vient au moment où je prépare mon café, va aux résultats du premier tour de l'élection présidentielle et à l'évaluation des probabilités de victoire de chacun des 2 candidats sélectionnés pour la deuxième manche : François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Toujours dans mes pronostics lorsque je monte dans le taxi qui me conduit sur mon lieu de travail, je suis rapidement distraite par le programme diffusé par la radio et assidument suivi par mon chauffeur.

Je prête une oreille pour être certaine de bien comprendre avant de m'offusquer : les journalistes sont surpris du score élevé du Front National.

Non que cette montée de l'extrême droite me choque, bien au contraire puisque pour ma part, c'est au quotidien que depuis longtemps, elle me donne la nausée, mais les 18,01% du FN cette année ne sont malheureusement pas une surprise pour moi.

 

Definitif-Presidentielle2012-Annonce-resultats-01.jpg

 

Dans une société choquée par une campagne publicitaire prônant le déshaïssement entre les peuples, dans un pays qui s'avoue raciste et qui se félicite de cette honnêteté malsaine, dans un monde où il n'y a plus que Miss France pour souhaiter encore la paix universelle, je crois que, sans trop prêter attention aux chiffres pour l'instant, je souffle simplement de savoir Marine éliminée, consciente depuis longtemps des chances trop grandes qu'elle avait de se qualifier.

Alors que cette année, la jeunesse semble s'être rapprochée du Front de façon inquiétante, le 23 avril 2002, du haut de nos 19 ans, nous descendions dans les rues à casser nos cordes vocales pour hurler au monde entier que nous, les jeunes, nous avions compris que nous étions tous les mêmes, peu importe nos origines, et nous scandions notre amour de l'autre pour nous indigner contre la présence de Jean-Marie au deuxième tour.

"Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d'immigrés !"

Nos slogans résonnent encore dans ma tête en 2012 ...

Mine de rien nous avons pris 10 ans et aujourd'hui, la jeunesse du pays, ce n'est définitivement plus nous et c'est face à ces enfants que je me sens aujourd'hui étrangère. 

 

2002-copie-1

Partager cet article
Repost0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 10:00

 

candidats.JPG

 

Hier matin, je me réveille loin de Chéri Chéri mais tout près de mon amie Versaillaise qui m'héberge chez elle pour me permettre de voter.

Une fois tous les 5 ans, Chéri Chéri et moi nous séparons le temps de 2 weekends, afin de retourner sur nos Terres juste pour la présidentielle.

Pour ma part, j'exerce donc mon devoir de citoyenne là où la fleur de lys est mieux vue que le drapeau français et rien que pour ce paradoxe, je refuse de m'inscire dans un autre bureau de vote.

Ainsi, même si j'avoue sans complexe ne pas être une pro de la politique voire même avoir hésité à intenter un procès à Norman qui m'a donnée l'impression de raconter ma vie dans sa dernière vidéo La politique, le fait de ne pas être Stéphane Rozès ne m'empêche pas d'avoir des idées, des envies et des rêves, parfois utopistes, mais qui valent la peine selon moi d'être défendus, car c'est aussi cela la démocratie : permettre à chacun de s'exprimer.

Citoyennes jusqu'au bout des ongles, motivées par la chance que nous avons en ce dimanche de pouvoir choisir celui ou celle que pensons être capable de rendre la France plus belle, nous nous levons enjouées.

Faute d'être politologue, La Blonde est humaniste et ne peut-être déconcernée par cette journée où, comme 1 373 988 français dans le monde, elle sait qu'elle est attendue au tournant par son pays.

 

isoloire-copie-1.JPG

 

Pourtant je suis inquiète. Il ne faudrait pas que le désintérêt général des français face à la campagne se confirme pas dans les urnes.

Pour lutter contre une possible abstention lourde, je décide de renvoyer une photo au site boostagram.

Je défends ainsi 2 bonnes causes : pousser les gens à aller voter et à se faire dépister contre le cancer du sein.

Particulièrement engagée en ce 22 avril 2012, il est 16h07, lorsque j'entre dans le bureau de vote pour ma 3ème participation à une élection présidentielle.

Je m'isole comme le veut la coutume. Pour moi, les jeux sont fait depuis longtemps, l'heure n'est plus à la rigolade, j'assure côté cœur.

Lorsque mon bulletin glisse dans l'urne, j'éprouve un frisson excitant. Pour la première fois j'y crois un peu.

En fin de journée, nous nous retrouvons tous dans notre salon, et nous nous branchons sur Canal+ pour suivre la soirée électorale en toute légalité.

A 20 heures, nous découvrons le résultat : Hollande – Sarkozy.

Lourd avantage à gauche. Plus de 81% de votants.

Finalement, notre désintérêt face à cette campagne s'explique peut-être juste parce qu'en 2012, on ne croit plus aux beaux discours d'une élite dirigeante à des lieues de notre réalité, on ne fait que jouer à Stop ou Encore et nous avons eu 5 ans pour forger nos convictions à gauche, à droite, dans les extrêmes ou au centre. 

 

photo.JPG

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 17:30

 

images-copie-3.jpeg

 

Hier soir, lorsque Cheri Cheri rentre, il me prend en flagrant délit de photographiage de mon décolleté.

Dans sa tête, tout va très vite et 2 possibilités sont rapidement privilégiées sur les 457 hypothèses qui viennent de traverser son esprit dans les 20 secondes écoulées depuis son arrivée.

Tout d'abord, persuadé que je lui préparait un texto coquin, il s'en veut d'être rentré si tôt. Mais, avant qu'il ne tourne les talons pour revenir l'air de rien 5 minutes plus tard, il envisage que la photo en question ne lui soit peut-être pas destinée.

Immédiatement cette deuxième idée prend d'assaut ses pensées et engendre un interrogatoire à la limite de l'absurde.

Afin de couper court à sa folie pour l'instant douce, je ne le laisse pas plus longtemps à la merci de l'inconnu et je lui annonce de but en blanc que la seule et unique destination qu'aura cette photo est le web.

A cet instant, les globes oculaires de Cheri Cheri manquent de sortir de leurs orbites, de grosses gouttes de sueur perlent sur son front, ses mains se mettent à trembler.

Sans conteste, il panique !

J'ai beau tenter d'en placer une pour le calmer, son débit déstructuré m'en empêche.

Sans laisser une seule place au doute, Cheri Cheri a conclu que j'étais sur le point de tenter une carrière de pornstar.

 

logo_pornstar_2-copie-1.jpg

 

Plus jaloux qu'un poux, l'idée même que d'autre puisse profiter de mes formes, ne serait-ce qu'en photo, lui est insupportable.

J'attends 10 bonnes minutes qu'il ait épuisé  l'intégralité du champs lexical de la jalousie et je profite d'une pause respiration pour l'ouvrir enfin.

A une vitesse de 10 syllabes/seconde je lui explique donc que je ne compte pas me lancer dans le X, mais sensibiliser la toile au dépistage du cancer du sein. 

J'ai donc decidé, comme nombre de femmes, de poster une photo de mon décolleté sur le site boobstagram.fr qui a pour sous-titre : "Montrer ses seins sur le web c'est bien, les montrer à son médecin c'est mieux."

Calmé, et surtout rassuré, Cheri Cheri jette un œil sur le site, remarque que les décolletés n'ont pas de têtes et que les poitrines restent ainsi anonyme.

Touché par l'argument "bonne cause", il accepte donc que je soumette à mon tour mes seins au site en question.

C'est désormais chose faite : saurez-vous les retrouver ? 

 

boobstagram.jpg

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 17:30

 

racisme1

 

Hier soir durant le dîner, Chéri Chéri me fait part d'une nouvelle légèrement datée mais non moins dérangeante pour autant.

 Selon  le rapport annuel sur les actes racistes de la Commission nationale consultative des droits de l’homme publiée fin mars : la France est clairement raciste.

 Immédiatement, je m'offusque.

 Persuadée que ce type de pensées étaient de nos jours honteuses et minoritaire, je découvre de mes yeux ce chiffre pour le moins inquiétant : 55% des français interrogés ne se sentent pas chez eux en France et 7% se déclarent plutôt raciste sans aucune gêne. 

 Je soutient à Chéri Chéri qu'il doit s'agir d'une erreur, que de nos jours en France, nous avons accès à l'éducation et que nous savons donc que le concept de race défini 2 êtres vivant ne pouvant pas procréer naturellement ensemble. 

 Ainsi, l'être humain, quelque soit sa couleur ou son origine, appartient à une seule et même race qui devrait s'entraider dans une réelle unité afin de survivre, au lieu de s'entretuer comme il le fait depuis le début de l'espèce.

 

racisme2.jpg

 

 Pourtant, les réponses des sondés sont formelles, nous n'avons visiblement pas lavé nos torchons ensemble et la différence, si nous l'aimons, c'est de loin, ou pour les vacances.

Chéri Chéri souligne d'ailleurs à juste titre que les extraterrestres ont beau nous fasciner, dans la majeure partie des films de science fiction, il est évident que diplomatiquement parlant, nous ne sommes pas prêts à les rencontrer !

En réalité, rien n'aurait vraiment changé dans ce que nous pensons de "l'autre" si ce n'est notre capacité à l'exprimer. 

En 2012, 55 ans après le début de la conquête spatiale et de la recherche effective de vies en dehors de notre planète, nous ne sommes toujours pas capable de nous aimer nous-même, terriens.

Si la Planète bleue se réchauffe et que son appellation devient presque cruellement provocante, une chose est certaine, elle tourne à l'envers.

Alors qu'aujourd'hui, le progrès devrait être l'amour, la tolérance et la réconciliation entre les peuples, la réalité est qu'au lieu de cela, nous nous réjouissons de notre honnêteté et de la banalisation de la haine, qui nous permet sans honte, de l'affirmer.

 

racisme3.jpg

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 17:30

 

60hours.JPG

 

Samedi soir, après une journée marquée par la baisse violente des températures et la disparition quasi-totale du soleil à Paris, Chéri Chéri et moi n’avons aucune envie de sortir du cocon à 25°Cambiant dans lequel nous vivons.

Je décide donc de refaire ma manucure.

Il est très exactement 20H30 lorsque je m’apprête à poser une première couche du Big Apple Red d’OPI sur mon auriculaire gauche lorsque le courant se coupe dans notre appartement.

Je crois d'abord à un poisson d'avril en avance et je hurle « Chéri Chériiii ! » à travers l’obscurité afin qu’il relance le compteur.

Pourtant, il allume le fond d’une veilleuse et il me promet calme et serein qu’il le fera, mais dans une heure.

Le flegme affirmé de Chéri Chéri me tape immédiatement sur les nerfs.

J’oppose alors à l’obscurité ma manucure avortée.

Rien n’y fait, et au contraire, Chéri Chéri me demande d’avoir l’âme plus écolo. Selon lui, il est temps que je montre une peu plus d’intérêt à l’environnement qu’à mes ongles.

Je lui rappelle que c’est moi qui ai instauré dans notre cuisine un système révolutionnaire de double poubelle pour nous faciliter le tri et que même s’il m’arrive de temps en temps d’oublier d’éteindre la lumière du couloir je ne mange pas de viande ou très peu et que donc, même si je conduisais un énorme 4X4, je polluerais moins que lui, même s’il ne se déplaçait qu’à pied ou à vélo.

 

60hours2.jpg

 

Pour autant, dans mes arguments, j’ai touché le point sensible par lequel Chéri Chéri est principalement concerné aujourd’hui : la lumière.

En ardent défenseur de la planète, Chéri Chéri tient à montrer l’exemple en participant à l’opération Earth Hour.

Chaque année, WWF appel à éteindre les lumières durant 1 heure, en l’occurrence entre 20h30 et 21h30, et ce en signe d’engagement dans la lutte contre le réchauffement de notre planète.

L’année dernière, l’événement a été suivit par 1,8 milliard de personne dans 5251 villes de 135 pays du monde et même des monuments comme la Tour Eiffel ou la Grande Muraille de Chine on également été plongé dans le noir.

Résignée et concernée, j’accepte l’obscurité et j’apprend à Chéri Chéri qu’en France, les lumières des villes seront désormais éteintes toutes les nuits entre 1h et 6h du matin à partir de cette été.

Cette nouvelle le met visiblement en joie et alors que je m’apprête à lui faire part de mon ennuie après à peine 12 minutes de black out, je sens ses mains s’approcher de moi de façon clairement coquine.

Les 48 minutes suivantes seront les meilleurs de la journée, comme quoi, inutile de se cacher :

Pour vivre heureux, vivons écolo … dans le noir ! » 

 

60hours3.jpg

Partager cet article
Repost0